FSU Val-de-Marne
Accueil > AGIR > EN CAMPAGNE ! > Bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage (...)

Bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l'apprentissage ?

20 juin


Le sujet national d’Économie-Gestion proposé le vendredi 16 juin 2017 aux candidat-es du baccalauréat professionnel est proprement scandaleux !

Dans le sujet C, il est demandé aux candidat-es d’argumenter sur « l’intérêt de poursuivre ses études en contrat d’apprentissage plutôt que sous statut d’étudiant/e ». Les candidat-es sont ainsi contraint-es de s’appuyer sur les habituels poncifs, souvent erronés, présentant ce système de formation comme la voie d’excellence d’accès au diplôme. Les candidat-es se voient, de plus, proposer différentes thématiques pour leur développement, parmi lesquelles bien entendu « les avantages du contrat d’apprentissage ».

Le SNUEP-FSU rappelle régulièrement que les chiffres présentés de manière isolée, comme dans le sujet de l’épreuve, n’ont aucune valeur scientifique s’ils ne sont pas mis en perspective avec d’autres données remarquables comme le taux d’accès au diplôme (71 % par la voie scolaire ; 51 % par apprentissage), le taux de décrochage ou de rupture de contrats (38 % chez les moins de 18 ans), le taux de poursuites d’études... Si l’on considère l’ensemble de ces données, l’enseignement professionnel, qui scolarise trois fois plus de jeunes au niveau V et IV, contribue davantage à leur réussite et pèse moins lourd sur les finances publiques.

Le SNUEP-FSU dénonce cette opération de propagande qui n’a d’autre finalité que de vouloir formater les esprits des élèves de l’enseignement professionnel. Pour les bachelier-es professionnel-les, comme pour les autres lycéen-nes, les savoirs enseignés doivent permettre le débat contradictoire pour une formation citoyenne émancipatrice.

Le SNUEP-FSU est scandalisé de voir que des choix idéologiques discutables sont dorénavant présentés comme des vérités dans des épreuves certificatives. Il est urgent de revaloriser la filière professionnelle scolaire, d’autres alternatives sont possibles, et notre fédération, la FSU, en est porteuse. Le SNUEP-FSU ne manquera pas de le rappeler, chaque fois que cela sera nécessaire.

Le SNUEP-FSU demande au ministère de s’expliquer sur le choix très orienté de ce sujet.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0