Signez la pétition ! 

Nous, organisations syndicales, associations et élus signataires, ainsi qu’enseignants d’UPE2A du Val de Marne, alertons sur la grave atteinte aux élèves allophones que constitue le projet de carte scolaire présentée par la DASEN du Val de Marne pour la rentrée scolaire 2021.

En prétextant une baisse d’effectif sur le département, conséquence de la pandémie à laquelle le monde est confronté depuis 1 an, c’est quasiment 1/5 des postes réservés à “assurer les meilleures conditions de l’intégration des élèves allophones arrivant en France” qui pourraient être fermés et “mis en réserve”. La circulaire du 2/10/2012 rappelle pourtant que cette mission est un devoir de la République et de son école et un droit pour ces élèves.

C’est désormais aux élèves allophones, les plus vulnérables parmi les vulnérables, que la DASEN du 94 s’attaque !
Comment l’Education nationale peut-elle garantir les droits de ces élèves et leur famille dans le cadre des fermetures de dispositifs UPE2A dans le département alors que les équipes enseignantes travaillent déjà dans des conditions dégradées?
Comment “l’obligation de mettre en place des actions particulières pour l’accueil et la scolarisation des enfants allophones arrivants” (BO 2012) sera-t-elle possible compte tenu de ces nombreuses fermetures ?

Nous, enseignants d’UPE2A, élus, associations et organisations syndicales signataires, exigeons l’abandon de ce projet massif de suppression de postes en UPE2A.