Alors que l’épidémie progresse et que de nouvelles mesures sanitaires ont été
prises dans certains territoires, la FSU dénonce le fait que les services publics
ne fassent pas l’objet d’adaptations particulières à la reprise de l’épidémie. Or, avec 20% de l’emploi
en France et l’accueil de nombreux ses usagers

Urgence pour les services publics